Faut-il porter un soutien-gorge ?

Ne pas porter de soutien-gorge est craint par énormément de femmes. Peur que les tétons apparaissent, que les seins s’affaissent… Beaucoup de mythes et de craintes tournent autour du fait de ne pas porter de soutien-gorge. 

En Janvier 2014, l’américaine Lina Esco réalise un film nommé Free the nipple (libère le téton). Des starts reprennent l’idée, notamment Rihanna qui poste des photos d’elle avec des hauts transparents, où l’on voit donc ses tétons 🤷🏼‍♀️. Un réel mouvement se crée, avec sur Instagram le hashtag #freethenipplemovement, et le compte Instagram @freethenipple

Un certain nombre d’influenceuses françaises en parlent elles aussi. Nous vous invitons à regarder la vidéo de Mimiarr sur Youtube, ou bien à lire le texte sous une des photos de @sarahzerouli_ sur Instagram.

Ce mouvement vous invite à ne pas craindre le regard des autres, et à assumer de ne plus porter un soutien-gorge tous les jours si tel est vraiment votre désir.


Comme nous le disions, beaucoup de mythes circulent autour du fait de ne pas porter de soutien-gorge. Par exemple :

  • « Ne pas porter de soutien-gorge fait grossir la poitrine. » : Malheureusement mesdames…c’est faux ! 
  • « Ne pas porter de soutien-gorge est vulgaire. » : Certes, on voit vos tétons. Mais des tétons, tout le monde en a ! Une charge érotique est associée aux seins des femmes, et c’est pour cela que beaucoup de personnes pensent vulgaire de laisser transparaître à travers un t-shirt ses tétons ou ses seins. Rappelons qu’à la base, les seins sont une partie du corps comme une autre, et ont pour fonction principale l’allaitement. Un téton n’a donc rien de vulgaire. Et pas plus que ceux des hommes.
  • « Ne pas porter de soutien-gorge est dangereux. » : Eh non, toujours pas… Ce qui est dangereux, c’est de porter un soutien-gorge trop serré ou à armatures et rembourrage trop important, car cela coupe la circulation, laisse des traces sur la peau et l’abîme. 
  • « Ne pas porter de soutien-gorge raffermit la poitrine. » Des chercheurs commencent à prouver que c’est vrai. En effet, les seins ne sont pas fixés en profondeur sur la cage thoracique ; ils sont suspendus aux clavicules par des tissus. Quand on porte un soutien-gorge, on fait le travail pour eux, car ils sont maintenus seuls. Résultat, avec le temps, ils s’affaisseraient. Alors que quand on n’en porte pas, les seins seraient incités à se mettre en tension et à se renforcer, donc se raffermiraient et ne tomberaient pas. Mais rien d’encore fondé ni officiel… 😉
  • « Ne pas porter de soutien-gorge fait tomber la poitrine. » C’est encore faux. Comme démontré ci-dessus, ce serait plutôt porter un soutien-gorge qui ferait tomber les seins. Ils sont de base censés pouvoir tenir seuls !

Il est entièrement compréhensible que certaines femmes ont besoin de maintien pour leur poitrine, notamment lorsque celle-ci est lourde.
Cependant, quand ça n’est pas le cas et qu’une femme a de petits seins, ou que ceux-ci tiennent seuls, elle est libre de ne pas avoir envie de porter de soutien-gorge. Laissons-la décider sans la juger ! Il n’y a rien de vulgaire à vouloir se sentir libre et confortable. 


Petit bonus : nous avons récolté des témoignages sur Instagram, auprès de femmes qui portent des soutien-gorges tous les jours, et d’autres qui ont décidé de ne plus en porter. En voici quelques uns :

Parmi celles qui portent des soutien-gorges tous les jours :

  • Je n’en porte plus depuis 2 ans. J’ai commencé en hiver, quand on mettait des pulls larges (plus facile au début). Après, je n’ai plus réussi à remettre des soutien-gorges comme j’en portait avant (avec des baleines, des coques…) parce qu’ils me gênaient, me serraient, me faisaient des traces… Aujourd’hui je ne mets rien, à part parfois une brassière ou quelque chose de léger que je ne sens pas. C’est vrai qu’au début on se sent nue, mais je suis en plus en plus à l’aise avec ça.
  • J’ai une poitrine assez volumineuse, et je n’aime pas la sensation de ne pas porter de soutien-gorge. Avec lui ma poitrine est maintenue, elle ne part pas à droite à gauche, et elle pèse moins lourd, c’est bien plus agréable…
    Celles qui n’en portent pas je les envie ahah ! Ça doit être cool de pouvoir ne pas en mettre. C’est plus joli avec certains habits. 
  • C’est devenu une habitude, un réflexe. Si je sors sans, je sentirai qu’il manque quelque chose. De plus je trouve ça davantage flatteur sous certains vêtements. On trouve plein de beaux soutien-gorges aussi, alors j’apprécie d’en porter. 
  • J’en porte vraiment tout le temps, il y a encore 2 ans je dormais carrément avec. Avec ma taille de poitrine, j’ai mal au dos, et ne rien mettre n’est pas joli et je trouve ça vulgaire. Porter un soutien-gorge est plus classe, sans ça je me sentirai mal à l’aise.
    Sur une femme a petite poitrine, je comprends qu’elle n’en porte pas et qu’elle veuille être à l’aise. Mais quand c’est transparent, je trouve ça limite. Quand on voit la forme du téton, c’est gênant. 

Parmi celles qui ne portent pas de soutien-gorge : 

  • Je n’en porte plus depuis 2 ans. J’ai commencé en hiver, quand on mettait des pulls larges (plus facile au début). Après, je n’ai plus réussi à remettre des soutien-gorges comme j’en portait avant (avec des baleines, des coques…) parce qu’ils me gênaient, me serraient, me faisaient des traces… Aujourd’hui je ne mets rien, à part parfois une brassière ou quelque chose de léger que je ne sens pas. C’est vrai qu’au début on se sent nue, mais je suis en plus en plus à l’aise avec ça.
  • Je n’en porte pas souvent car c’est inconfortable et désagréable, et quand je n’en ai pas je me sens libre. Mais je mets toujours des cache-tétons, car malheureusement le téton est très sexualisé et j’ai peu du regard des autres.
  • Je n’en porte pas souvent car j’ai une petite poitrine, et je n’ai pas forcément besoin d’avoir quelque chose qui me maintient et me serre. Et je trouve que c’est plus joli parfois sans soutien-gorge…