L’alimentation et le sommeil

C’est bien connu, la qualité de notre sommeil est fortement corrélée avec notre alimentation. C’est pour cela qu’il ne faut pas manger tout et n’importe quoi le soir !


Les aliments à privilégier :

  • Ceux qui sont source d’omégas 3, comme le poisson gras (saumon, truite, sardines…) ou l’huile de noix. Ce sont des acides gras qui favorisent la production de sérotonine.
  • Les légumineuses, comme les lentilles ou les haricots rouges. Elles sont riches en tryptophane et en magnésium, qui équilibre le système nerveux.
  • Certains produits laitiers, qui permettent une meilleure assimilation du tryptophane. Attention, pas n’importe quels produits laitiers : le fromage est à éviter, car trop lourd ! Il s’agit plutôt par exemple de lait chaud avec du miel.
  • Boire une tisane chaude contenant des plantes sédatives, comme la camomille, la verveine, le tilleul ou encore de la fleur d’oranger, favorise l’endormissement.

Les aliments à éviter : 

  • Ceux content trop de protéines, notamment les viandes rouges, qui augmentent la dopamine.
  • Les aliments contenant de la caféine, à savoir le café, le thé, le chocolat ou le coca, qui inhibent la sécrétion de mélatonine.
  • La nourriture frite, grasse ou épicée, qui demande beaucoup d’effort pour l’estomac car elle est difficile à digérer.

Lexique des hormones citées :

  • Sérotonine : c’est un neurotransmetteur, qui agit pour réguler l’humeur, le sommeil et la température du corps. 
  • Tryptophane : c’est un acide aminé qui favorise la production de sérotonine, et est un anti-dépresseur. 
  • Dopamine : c’est un neurotransmetteur qui favorise l’activité motrice et décuple l’attention. 
  • Mélatonine : c’est l’hormone qui régule les rythmes biologiques circadiens, autrement dit l’horloge biologique.